LA PRESS

Vous avez envie d'avoir de nos nouvelles? Suivez l'actualité 2CV N'oubliez pas de nous transmettre vos articles de press en pdf

La #42 BNLL 1 à Zolder, la #17 MCC Team Seventeen Hafa et la #33 FKR-M1 à Mettet, et maintenant, la #129 Classico à Magny-Cours ! Pas de doute, la première partie de saison de la 2CV Racing Cup 2021 est synonyme de résultats variés à souhait, preuve qu’entre les équipes de pointe, la bagarre est aussi intense que permanente…

En s’adjoignant les services du jeune et rapide Mathieu Detry en vue des 12 Heures de Magny-Cours, Robert Van Gysegem a assurément mis dans le mille ! Comptant parmi les réels espoirs du sport auto en noir-jaune-rouge, Detry dispute cette saison la 24 Hours Series, ce qui signifie que les courses de longue haleine, il connaît ! Dans la Nièvre, il a découvert le pilotage d’une 2CV de la catégorie Hybride, la #129 Classico, et… il a adoré ! "Je ne savais pas à quoi m’attendre, et franchement, je suis séduit, commente Mathieu. Jamais je ne me suis autant amusé sur ce circuit de Magny-Cours. Ces courses de 2CV et de C1 respirent la passion, le respect entre les concurrents est réel, et cette #129 est très agréable à piloter ! Je pouvais difficilement espérer meilleur début dans la catégorie, et je peux vous assurer qu’on me reverra, notamment lors des 24H2CV à Francorchamps…"

D’un bout à l’autre de ce tour d’horloge marqué par des conditions météorologiques changeantes, Detry a signé des chronos toujours plus rapides, au point de s’offrir définitivement le record du tour en 2’16’’428 sur le coup de… 22h30, après 10 heures de course ! Des performances qui ont donné des ailes à Robert Van Gysegem, rapide lui aussi, ce qui a permis à la #129 Classico de progressivement se ménager une avance de plus en plus intéressante – en dépit d’une brève panne de carburant synonyme de perte de temps -, et de l’emporter avec près d’un tour d’avance. Ce qui nous donne un quatrième vainqueur en autant de courses disputées cette année. Que demander de plus ?

Dans le sillage de la #129, la bagarre a fait rage, et en dépit d’un Stop & Go en seconde partie de course, la #16 The Golden Horse 2 de Jean-Pierre Blaise, Gérard Schmidt et Sébastien Piette n’a connu aucune défaillance technique, achevant l’épreuve dans le même tour que les vainqueurs, pour finalement devancer de 21 petites secondes la #42 BNLL 1 de Clément Nopère, Mathieu Devos et Michaël Jassogne ! Une fois encore, ce sont de petits riens qui ont fait la différence au bout d’une épreuve de 12 heures…

Moins de réussite pour les équipages lauréats aux 2 X 6 Heures de Mettet, avec le 4ème rang final pour la #17 MCC Team Seventeen Hafa d’Alec Graham, Christian Tiggeler, Sébastien Lagorce et Jean-Michel Hery, qui avait perdu des plumes dès le début de course avant de superbement revenir dans le parcours, en dépit de l’une ou l’autre pénalité. Scénario plus compliqué par contre pour la #33 FKR-M1 de Mehdi-Rik Bouchereau, Laurent Bressan et Samuel Chenier, ralentie à plusieurs reprises, qui a finalement dû se contenter de la 7ème place en catégorie Hybride, derrière la #3 Mickey Racing de Michaël Berben, Maxime et Philippe Marquet, et la #10 JMCE 10 de Patrice Lacroix, Etienne et Léonard Licops.

D’autres concurrents de pointe ont eu moins de chance, avec une panne de carburant ayant contrecarré les plans de la #14 The Golden Horse pilotée par André Blaise, Jean-Marc Louys et Jean-Claude Kauffmann. Pour la #65 BNLL 2 de Claude, Bernard et Michel Crespin, accompagnés d’Yves De Kelper, c’est un changement de moteur – réalisé en moins de 40 minutes ! – qui a entraîné une chute dans le classement, tandis que la #50 BTEK Team des Français Stéphane Claudel, Michel Carle, Gauthier Giry et Charles Tournade a rencontré divers soucis, dont un bris de cardan. Pour la #8 Phoenix Racing Team de Michel Santkin, Pierre-Manuel Hemroulle, Olivier Renaud et Sylvain Priarolo, un contact avec une C1 puis une mécanique récalcitrante allait aboutir à son abandon. 

Manquait à l’appel de la grille de départ la superbe #70 CGS Racingteam de Christophe et Steve Hooreman, qui devaient faire équipe avec David Dermont, bolide hélas handicapé par des soucis électriques qui l’ont empêché de se présenter au départ.

A noter la présence d’une voiture de la catégorie ‘Xpérimental’, la #68 Team FG des Français Thomas Lercher, Thierry Mazurier et Lucas Stoerkler, propulsée par un bloc Ormep 760 de construction hexagonale. L’association Ormep, basée dans la région de Toulouse, commercialise des moteurs 2 cylindres de 760cc, et après en avoir écoulé une centaine d’exemplaires à des propriétaires de Citroën 2CV, Dyane et Visa, a tenu à éprouver sa mécanique en course. A revoir, assurément…

Deux ‘Classiques’ étaient également de la partie à Magny-Cours, la #435 2 Pattes Foll de Leny et Justin Cannesant, Marie Bourgois et Guillaume Flipo n’ayant jamais quitté les avant-postes, pour l’emporter devant la #13 de Stéphane Vassard, Thierry Ehrahrdt, Ludovic Arnoult et Amandine Sailly.

Au terme de cette quatrième course de la saison, la 2CV Racing Cup va mettre le cap sur le Circuit F1 de Zandvoort, pour une joute de 6 heures programmée le week-end des 4 et 5 juin. Après quoi, les équipes auront enfin l’occasion de souffler et savamment préparer les 24H2CV de Francorchamps, tandis que la finale de la compétition est programmée sur le tracé français de Croix-en-Ternois à la fin novembre. (Vincent Franssen / Photos : Letihon.be)

La première journée des Magny-Cours Cups s'est clôturée par une qualification d'un peu moins de deux heures réservée à la 2CV Racing Cup et la C1 Racing Cup. Et c'est la #17 MCC Seventeen Team Hafa, pilotée par Christian Tiggeler, Alex Graham, Sébastien Lagorce et Jean-Michel Hery, qui a signé le meilleur chrono, prenant le meilleur sur la #129 Classico de Robert Van Gysegem, Christophe Cagnina et un Mathieu Detry qui n'a pas loupé ses débuts dans la série. Le top 3 était complété par la #16 The Golden Horse 2 de Jean-Pierre Blaise, Gérard Schmidt et Sébastien Piette. Trois bolides séparés par... 0"345 ! 

Dans les rangs des C1, la lutte a fait rage, et la #269 Global Home de Philippe Les, Steve Roskam et Didier Haufmann a pris le meilleur sur un tour, devançant la #228 Gaban Motorsport d'Andy Gaban, Maxime et Lancelot Alsteens... renvoyée en dernière position pour ne pas avoir respecté un drapeau rouge en fin de séance, suite au bac à graviers de la #14 Golden Horse d'André Blaise, Jean-Marc Louys et Jean-Claude Kauffman ! Résultat : c'est la #232 Neo Speed by Kimy Racing, avec Petralia, Do, Le Leu et Devis qui s'élancera dans le sillage des polemen, devançant la #233 Kiss My Deuche de Close-Van Baele-Van Hove, la #223 Kimy Racing de Matot-Matot et la #259 GPC Motorsport de Zeelmaekers-Van Herzele. 

C'est à 12h30 que le peloton de 29 bombinettes s'élancera pour une course de... 12 heures, qui se clôturera à 0h30 ! (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)

Une météo ensoleillée d’un bout à l’autre du week-end, une bonne humeur généralisée dans le paddock en dépit des contraintes sanitaires, de belles bagarres en piste, les concurrents de la 2CV Racing Cup ont pris un maximum de plaisir lors des 2 X 6 Heures de Mettet ce week-end. Une fois encore, les absents ont eu tort. MCC Seventeen Team Hafa et FKR-M1 en ont profité pour assurer la variété du palmarès 2021, avec trois vainqueurs différents en trois courses…

Course 1

Si la #14 The Golden Horse, que se partageaient André Blaise, Jean-Marc Louys et Jean-Claude Kauffman, s’était élancée depuis la pole position samedi après-midi, confirmant la mainmise des bolides jaunes lors de l’exercice qualificatif, comme à Zolder, la mécanique allait empêcher l’équipage de concrétiser, une poulie d’allumage fondue finissant par renvoyer la #14 dans les profondeurs du classement. Alors que le cap de la mi-course était en vue, l’autre voiture du team The Golden Horse, la #16 de Jean-Pierre Blaise, Gérard Schmidt et Sébastien Piette s’immobilisait en bord de piste, biellette de direction cassée !

On assistait alors à une montée en puissance de la #17 MCC Seventeen Team Hafa de l’équipage franco-britannique composé de Christian Tiggeler, Sébastien Lagorce et Alec Graham, qui s’installait au sommet du classement, croisant le fer avec la #42 BNLL 1 des vainqueurs de Zolder Mathieu Devos, Clément Nopère et Michael Jassogne. Lauréate à Zandvoort l’an dernier, la #17 ne faiblissait nullement en fin de parcours, remportant une éclatante victoire devant la… #33 FKR-M1 de Mehdi-Rik Bouchereau, Laurent Bressan et l’éternel revenant Lino Pecoraro, et la #42 BNLL 1.

Epargnées par les soucis, la #3 Mickey Racing de Michael Berben, Philippe Marquet et Dominique Speleers échouait au pied du podium, emmenant dans son sillage la #65 BNLL 2 de Claude, Bernard et Michel Crespin, accompagnés d’Yves De Kelper.

Pour les autres, cette première joute a été plus compliquée, avec la #129 Classico de Robert Van Gysegem, Christophe Hooreman et Serge Istas victime d’un problème d’étrier de frein en fin de parcours, alors qu’elle revendiquait le podium, ce qui la laissait au 6ème rang. The Golden Horse ne pouvait que limiter la casse après les contrariétés de la première partie de course, tandis que le clan JMCE était décimé par des casses mécaniques, le moteur étant changé tant sur la #1 de Léonard Licops et Maxime Bertho que la #10 d’Etienne Licops et Patrice Lacroix. Parcours du combattant également pour la #55 AG Racing Box de Gérard et Christopher Abrahams, accompagnés de Jerry Houben, trop vite renvoyée en seconde partie de classement.

Deux voitures de la catégorie ‘Classique’ étaient de la partie à Mettet, évoluant portière contre portière durant la première partie de la course ! Du beau spectacle qui tournait à l’avantage de la #98 Rétro Racing Team de Geert Van de Velde, Jurgen Van den Brande et Lars Arys, qui l’emportait devant la #13 Mehari 2CV Passion Racing des Français Samuel Chenier, Olivier Huez et Stéphane Vassard.

Course 2

On a pris les mêmes et on a recommencé ce dimanche dès 11 heures du matin, toujours sous un soleil, avec une première ligne identique à celle de Zolder un mois plus tôt, garnie des deux canaris aux couleurs de ‘The Golden Horse’. Si la #14 se propulsait assez rapidement aux avant-postes, elle rencontrait des soucis de ratés moteur peu avant le cap de la mi-course, perdant le contact avec le groupe de tête. L’évolution de la #16 allait par contre être exempte de soucis majeurs, Jean-Blaise, Gérard Schmidt et Sébastien Piette croisant le fer avec la #33 FKR-M1 de Bouchereau, Bressan et Pecoraro pour la gagne… avant une malheureuse crevaison à moins d’une demi-heure de l’arrivée ! Mais en décrochant le premier accessit, la famille Blaise a quelque part vaincu le signe indien. Prometteur pour la suite !

Après la médaille d’argent de la veille, la #33 FKR-M1 a donc encore progressé pour terminer cette fois au sommet du classement, ce qui en dit long sur le niveau de compétitivité des équipages de pointe en 2CV Racing Cup.

Nouvelle performance de choix pour la #42 BNLL 1 de Devos-Nopère-Jassogne, qui a signé son troisième podium en autant de courses, rééditant sa 3ème place de la veille et devançant la #129 Classico de Van Gysegem, Hooreman et Istas, régulière à défaut d’être réellement tranchante. The Golden Horse complétait le top 5 avec la #14 de Blaise, Louys et Kauffman, tandis que pour les autres, rien n’a été simple, avec un bris de roulement pour la #3 Mickey Racing de Berben, Marquet et Speleers, un bris de boite de vitesses et un échappement cassé pour les vainqueurs de la veille, la #17 MCC Seventeen Team Hafa de Graham, Tiggeler et Lagorce, un moteur cassé (et changé) sur la #65 BNLL 2 de Crespin, Crespin, Crespin et De Kelper, une suspension en rade sur la #55 AG Racing Box 55 de Abrahams, Abrahams et Houben, mais aussi des ennuis de moteur pour les deux bolides du clan JMCE, la #1 de Léonard Licops et Maxime Bertho et la #10 d’Etienne Licops et Patrice Lacroix !

En dépit d’une pénalité, la #98 Rétro Racing Team de Geert Van de Velde, Jurgen Van den Brande et Lars Arys a remporté une nouvelle victoire en catégorie ‘Classique’, toujours devant la #13 Team 13 Mehari 2CV Passion Racing de Samuel Chenier, Olivier Huez et Stéphane Vassard.

C’est dans un mois, du 14 au 16 mai, que le troisième rendez-vous de la saison sera disputé. Les inconditionnels de la 2CV Racing Cup mettront le cap sur Magny-Cours, au cœur de la France, avec une épreuve de… 12 heures ! (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)

Après les 1000 Km de Zolder et les 2 X 6 Heures de Mettet, les concurrents de la 2CV Racing Cup et de la C1 Racing Cup vont poursuivre une première partie de saison très animée par le traditionnel déplacement sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, dans la Nièvre. Une semaine seulement après les puissantes GT de la compétition européenne, ce sont les bombinettes frappées du double chevron qui vont débouler en piste, le tout dans une ambiance on ne peut plus sympathique. D’autant que pour l’occasion, c’est une épreuve de… 12 heures qui occupera la communauté 2CV/C1 samedi entre 12h30 et 0h30 !

BNLL 1 dans la pinède du Limbourg, MCC Team Seventeen HAFA et FKR M1 dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, The Golden Horse à la pointe de toutes les qualifications, le début de saison 2021 est placé sous le signe de la variété en 2CV Racing Cup. Une fois les 12 heures de Magny-Cours avalées, on atteindra déjà le cap de la mi-saison, ce qui signifie que chaque résultat de choix est bon à prendre dans l’optique de la lutte pour le titre.

L’épreuve organisée sur le tracé qui a accueilli le Grand Prix de France de Formule 1 entre 1991 et 2008 accouchera-t-elle d’un quatrième vainqueur différent ? C’est dans le domaine du très possible, quand bien même la #17 MCC Team Seventeen HAFA d’Alec Graham, Christian Tiggeler, Jean-Michel Hery et Sébastien Lagorce, la #33 FKR M1 de Mehdi Rik Bouchereau, Laurent Bressan et Samuel Chenier, ainsi que la #42 BNLL 1 de Mathieu Devos, Clément Nopère et Michaël Jassogne feront tout ce qui est en leur pouvoir pour devenir les premiers doubles vainqueurs de la saison !

Pour les contrer dans leurs aspirations victorieuses, on peut compter sur les deux bolides de la formation The Golden Horse chère à la famille Blaise, soit la #14 d’André Blaise, Jean-Marc Louys et Jean-Claude Kauffman, et la #16 de Jean-Pierre Blaise, Gérard Schmidt et Sébastien Piette. Les flèches dorées de la discipline feront-elles preuve de fiabilité sur un tour d’horloge complet ? La Course 2 de Mettet peut le laisser penser…

Dans le groupe des favoris, on pointe également la #3 Mickey Racing de Michaël Berben, Maxime et Philippe Marquet, la #8 Phoenix Racing Team de Michel Santkin, Pierre-Emmanuel Hemroulle, Olivier Renaud et Sylvain Priarolo, la #10 JMCE 10 d’Etienne et Léonard Licops accompagnés de Patrice Lacroix, la #65 BNLL 2 de Claude, Bernard et Michel Crespin, toujours flanqués d’Yves De Kelper, la #70 CGS Racingteam de Christophe Hooreman, Steve Hooreman et un certain David Dermont, ou encore la #129 Classico de Robert Van Gysegem, Christophe Cagnina et… Mathieu Detry ! On restera aussi attentif au potentiel de la #50 BTEK Team des Français Stéphane Claudel, Michel Carle, Gauthier Giry et Charles Tournade.

Le plateau de la 2CV Racing Cup est complété par un Proto, la #90 2CV de Feu de Jean-Eric Brethenoux, Guillaume Grignard, Marien Varnat et Alexandre Berue, par une Xpérimentale, la #68 Team FG Evo Ormep 760 de Thomas Lercher, Thierry Mazurier et Lucas Stoerkler, et de deux Classiques, la #13 Mehari 2CV Passion Racing Team de Stéphane Vassard, Thierry Ehrardt, Ludovic Arnoult et Amandine Sailly, et la #435 2 Patt Foll de Leny et Justin Cannesant, Marie Bourgois et Guillaume Flipo.  

Gaban Motorsport sur sa lancée en C1 Racing Cup ?

Si la #233 KMD 233, rebaptisée Kiss My Deuche, de Chloé Van Hove, José Close et Eric Van Baele, avait décroché le gros lot lors du coup d’envoi de Zolder, Mettet a été placé sous la domination de la #228 Gaban Motorsport d’Andy Gaban, Maxime et Lancelot Alsteens, qui l’avait emporté plutôt deux fois qu’une ! Il va de soi qu’à Magny-Cours, ces deux équipages pointeront dans le groupe de tête… mais ils trouveront à qui parler !

Parmi les candidats à une rasade de champagne au terme de 12 heures d’efforts, on peut en effet compter sur la #223 Kimy Racing de Régis et Arnaud Matot, la #230 REVTEAM by Kimy Racing de Gaël Frère, Thomas Gouverneur et Julien Lefevre Bauthière, la #232 Neo Speed by Kimy Racing des autres références de la discipline que sont Laurent Do, Massimo Petralia, Thierry Le Leu et Christophe Devis, la #258 Canal Performance du rallyman Manu Canal-Roblès, Steve Gathy, Goran Selak et Antoine Roiseux, la #259 GPC Motorsport d’Arthur Zeelmaekers et Sylvester Van Herzele, la #269 Global Home de Philippe Les, Steve Roskam et Didier Haufmann, ou encore la #280 Solutions d’Eau de François Jeukenne, Hervé Deger, Olivier Debroux, Evelyne François, Jérôme Heinen et Patrick Van Billoen !

Sur une telle distance, et comme les habituels leaders de la compétition feront fi d’un quelconque round d’observation, les surprises risquent d’être nombreuses, ce qui ouvre de sérieuses perspectives à ces outsiders que sont la #216 Ca Roule Racing de Muller-Loly-Cagnina, en quête de réhabilitation et d’un peu de réussite, la #250 Crash Test by Kimy Racing d’Alain Boveroux et Krystel Philippe, la #253 Team Lagrange de Niels Lagrange et ses acolytes Romy Biscop, Kissy Van Den Plas, Philippe Wouters et Arthur Peters, la #261 Dardenne Location de Serge et Kevin Maeck, accompagnés de Gilles Remacle, et la #270 CGS Green Energy d’Olivier Bry, Marc De Well et Maxime Mauroy.  

Le décor est planté, les acteurs sont sur les starting-blocks, que la fête commence ! (Vincent Franssen / Photos : Letihon.be)

A peine les 1000 Kilomètres de Zolder achevés, les forces vives de la 2CV Racing Cup et de la C1 Racing Cup se sont réunies pour débriefer le coup d’envoi de la saison, et déjà préparer le deuxième meeting, programmé dans un peu plus de deux semaines sur le Circuit Jules Tacheny de Mettet. Au menu initial : un double tour d’horloge exclusivement réservé aux C1, et une course de 6 heures en avant-programme pour les 2CV. Pour différentes raisons, les organisateurs ont décidé de revoir leur copie en profondeur, proposant désormais deux épreuves de 6 heures pour tout le monde… à un tarif imbattable !

"Il a fallu se rendre à l’évidence et redoubler de prudence, explique Léonard Licops au nom de la 2CV/C1 Racing Cup. Même si les compétitions ont repris – à huis clos -, la crise sanitaire est toujours bien présente, ce qui a une incidence sur la participation des équipes étrangères, mais pas seulement. Nous avons en outre écouté les différentes équipes durant le week-end écoulé, ce qui nous a incités à changer notre fusil d’épaule. Ce double tour d’horloge pour les seules C1 était certes excitant et prometteur, mais sans doute pas (encore) raisonnable. Nous allons donc plutôt proposer deux courses de 6 heures pour les 2CV et les C1 ensemble, une le samedi et une le dimanche."

Du temps de roulage, les teams en auront donc beaucoup, puisque deux séances de qualifications de 120 minutes, la première en vue de la Course 1 et la seconde en vue de la Course 2, seront proposées le samedi 17 avril entre 09h00 et 13h30, tandis que la première des deux confrontations sera disputée le même jour entre 15h00 et 21h00. Le dimanche 18 avril, les concurrents profiteront d’un warm-up entre 09h00 et 09h30, tandis que le départ de la Course 2 sera donné à 11h00, pour une arrivée à 17h00. Total : 890 minutes de piste en deux jours. Qui dit mieux ?

Et ce n’est pas tout ! L’engagement a été calculé afin de permettre à un maximum de teams d’être de la partie. Pensez donc, il en coûtera 1200 euros par équipage pour la Course 1… et seulement 300 euros de plus pour la Course 2. Soit un week-end complet au tarif exceptionnel de 1500 euros !

Il ne reste plus aux teams intéressés qu’à officialiser leur présence sur les sites officiels, soit www.2cvracingteams.be et www.c1racingcup.be. A bon entendeur… Et qu'on se le dise, si l'épisode 2CV/C1 Dirt à Mettet était bien un poisson d'avril, cette info de début de soirée est plus qu'authentique... (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)